Recette d'aeropuerto

Riz et nouilles sautés sino-péruvien

Aller directement à la recette
Pérou pérouriz sauténouilleschifa

Laissez un commentaire ou une note

Note (uniquement si vous avez testé la recette !)

Commentaire

2 commentaires

Emsi a écrit le 12/01/2021 à 17h27 :
Je ne sais pas si je ferai la recette (encore qu'elle me tente tout de même un peu), mais j'ai été très intéressée par votre introduction sur ce métissage culinaire et plus encore linguistique. C'est un métissage dans le métissage puisque déjà les Indiens doivent un peu se battre pour conserver leur langue (bien qu'elle ait statut de langue officielle et soit mieux protégée que ne le sont nos pauvres langues régionales dont le français finira par avoir la peau, puisque même les "accents locaux" ont été combattus...). J'ai conscience que ce vocabulaire "chinois" culinaire touche du domaine très restreint, mais c'est très amusant et vraiment intéressant. Un grand merci pour nous avoir fait (à moi en tout cas) connaître ce Chifa !
PekoPeko a écrit le 12/01/2021 à 21h20 :
C'est intéressant n'est-ce pas, tous ces métissages ! D'ailleurs, dans cette recette, il y a aussi un lien avec les indiens d'Amérique. Sur la page du site peru.com sur laquelle je me suis basée, on peut voir "chuño" dans la liste des ingrédients. C'est un mot qui vient du quechua et qui désigne à l'origine des pommes de terre déshydratées (plus de détails sur wikipedia https://fr.wikipedia.org/wiki/Chu%C3%B1o ) Mais en pratique, ce mot désigne aussi maintenant la bête fécule de pomme de terre, comme c'est le cas ici ! J'ai découvert aussi plus récemment la cuisine "nikkei", qui est celle de la diaspora Japonaise, en particulier, encore une fois, au Pérou !

Commentaire*

Annuler