Recette d'inarizushi

いなり寿司

Sushi au tofu frit, du Japon évidemment

Aller directement à la recette
Japon

Laissez un commentaire ou une note

Note (uniquement si vous avez testé la recette !)

Commentaire

2 commentaires

Arthur a écrit le 04/08/2020 à 00h30 :
Habitant à l'ouest du Japon depuis 6 ans, je confirme pour la fabrication maison du abura-age, c'est dur... Pour la garniture, il est n'est pas rare de voir au Japon des inari-sushis avec des ingrédients supplémentaires dans le riz : carottes coupées en dés, oignons, konnyaku (peut-être difficile à trouver en France : https://fr.wikipedia.org/wiki/Amorphophallus_konjac#Usages_alimentaires ) A garder en tête si on veut ajouter de la couleur ou varier le goût. Merci pour la traduction de la recette, hyper complète ! Je suis ce blog en RSS, vraiment excellent, bravo pour tout ce boulot.
PekoPeko a écrit le 04/08/2020 à 05h47 :
Contente de savoir que je ne suis pas la seule à rater mes abura-age ;) Mais je ne m'avoue pas vaincue, je retenterai probablement à l'occasion ! Merci pour les suggestions de variations ! J'ai vu aussi qu'à Aomori ils en font avec du beni shoga mélangé au riz. On trouve du konjac en France en épiceries asiatiques, mais aussi en magasin bio et j'en ai même déjà vu à Carrefour, sous forme de nouilles shirataki ou de faux riz. Ça coûte un prix exorbitant mais le konjac a le vent en poupe pour son côté zéro calories (et zéro goût/nutrition mais bon). Merci beaucoup pour ce compliment, ça me fait toujours extrêmement plaisir !

Commentaire*

Annuler